Chargée de production

Présentez- vous en quelques mots :

Je m’appelle Cindy Lemaire, j’ai 22 ans et je suis actuellement chargée de production dans une société d’audiovisuel musical : Sourdoreille. Je suis diplomée d’un BTS audiovisuel en gestion de production, suivi à l’EMC, et d’une Licence Professionnelle en production et administration des musiques actuelles, suivie elle à l’Université de Lorraine.

 

Dans quelle entreprise exercez vous votre métier ?

Je suis aujourd’hui chargée de production chez Sourdoreille, qui est un média spécialisé dans les musiques actuelles et aussi une société de production audiovisuelle. Cela fait 8 mois que je suis dans cette (fabuleuse) équipe, à temps plein, après avoir passé un stage de 5 mois à leurs côtés.

 

En quoi consiste votre métier ?

Mon métier consiste à gérer tous les aspects financiers, administratifs, juridiques et organisationnels des projets que nous menons. Je me charge donc de créer et gérer les budgets de ces derniers, d’adapter les contrats, d’organiser les tournages, de chercher des financements etc.

Etant spécialisée dans l’audiovisuel musical, je suis chargée de production sur des projets de captations de concerts en direct (sur Arte Concert ou Culturebox), des clips, des web-tv de festivals, ou encore de séries musicales et transmédia comme celle sur laquelle j’ai pu travailler pendant ces 6 derniers mois : Les Contes du Paris Perché, pour France Télévisions. Ce que j’aime par dessus tout dans mon métier, c’est de pouvoir me dépasser à chaque projet, être sur le terrain et pouvoir rencontrer les artistes.

 

Qu’est ce qui vous a incité à travailler dans l’univers de l’audiovisuel, du cinéma ou du son ?

J’ai toujours été attirée par les métiers de l’audiovisuel et de la musique. A vrai dire, je joue de nombreux instruments depuis mon plus jeune âge, et rien ne m’a jamais plus intéressée que la musique. Mais je ne voulais pas devenir musicienne. Je pense que nous avons tous un certain « don », le mien n’est tout simplement pas la créativité, mais plutôt l’organisation. On entend toujours très peu parler des métiers de la production, mais je me suis reconnue tout de suite en me renseignant de plus près. J’ai vraiment su trouver ma voie.

 

Comment avez-vous trouvé votre 1er emploi ?

Mon poste chez Sourdoreille est mon premier emploi. Suite à mon stage de fin de Licence Professionnelle chez eux, ils ont décidé de me garder, afin de me donner le rôle de chargée de production mais aussi d’administratrice de production. Il est important d’être extrêmement professionnel et de savoir s’adapter dans les entreprises dans les quelles on a l’occasion de faire des stages, cela peut aboutir à un poste !

J’ai eu la chance de tomber sur une jeune équipe fabuleuse, avec qui nous partageons beaucoup d’intérêts, l’adaptation fut plutôt facile !

 

Qu’est qu’EMC vous a apporté ?

J’ai eu la chance d’avoir un contrat de professionnalisation en arrivant en BTS audiovisuel à l’EMC, ce qui m’a permis d’apprendre à adapter mes cours au milieu professionnel très rapidement. J’ai également gagné en rigueur et en maturité, car il n’est pas facile de changer de milieu toutes les deux semaines.

Durant le BTS, on pense toujours que les cours sont trop scolaires, on préfère toujours être au milieu de ses collègues de travail, mais on se rend compte plus tard de ce que cela nous a apporté.

 

Quel a été votre souvenir le plus marquant de vos études ?

Les résultats du BTS ! Avec un 15 de moyenne, on s’en souvient. C’est le moment où l’on comprend pourquoi on a autant travaillé. C’est aussi celui où je me suis dit que j’étais vraiment faite pour ça.

 

Avez-vous des conseils pour les futurs étudiants attirés par les métiers artistiques ?

Il faut savoir que les métiers artistiques sont extrêmement convoités. C’est pourquoi personne n’hésitera à vous tester pour savoir si vous êtes vraiment faits pour ça. Il faut être passionné, s’intéresser au maximum, ne pas hésiter à se déplacer et se faire des contacts.

Il s’agit de métiers où le réseau prime. Si vous tentez de toujours donner le meilleur de vous-mêmes, les professionnels entendront parler de vous. Tous ces conseils sont bien sur liés entre eux, sans passion, l’ambition ne suivra pas.

Ne vous découragez pas !

 

Quelle est votre devise ?

L’ambition paye toujours.