LES ATOUTS D’UN LABEL RH

Les Labels RH se multiplient depuis quelques années. Pour attirer les talents et les fidéliser, les entreprises ont besoin de se démarquer. Par l’obtention d’un Label RH, les employeurs ont la volonté d’afficher un certain gage de qualité de leur politique RH en répondant aux exigences certifiées par un tiers indépendant.

 

Pourquoi et comment certaines entreprises choisissent d’obtenir un Label ? Qu’est-ce qu’un label RH ?

 

Un label RH est une « étiquette » qui garantit un certain nombre de critères RH d’une entreprise. L’obtention d’un label se matérialise généralement par la présence d’un logo. S’ils peuvent être nationaux ou internationaux, en France l’appellation « label » fait obligatoirement l’objet d’une reconnaissance officielle, c’est-à-dire d’une publication au Journal Officiel.

 

Les labels sont basés sur un questionnaire spécifique et font intervenir un organisme certificateur indépendant.

 

Les avantages d’adhérer à un label RH

Face à la fameuse « guerre des talents », les labels RH ont été créés dans un premier temps pour développer la Marque Employeur et ainsi permettre d’attirer de nouveaux collaborateurs.

C’est aussi un moyen d’afficher l’engagement et l’appréciation de l’ensemble des salariés pour leur employeur.

Le label permet aux salariés de s’exprimer sur la politique RH de leur entreprise, dans un cadre réglementé par un organisme externe.

Le label RH permet également de se comparer à d’autres entreprises ayant participé à l’enquête. La comparaison peut s’effectuer de façon globale et/ou par taille d’effectif, et/ou par secteur d’activité.

 

Quels labels RH choisir ?

 3 critères importants :

Choisir un label qui correspond à son activité, sa culture d’entreprise, l’image que l’entreprise souhaite véhiculer.

Vérifier la légitimité du label, sa notoriété, son image auprès des candidats ciblés

Vérifier le coût et le temps à consacrer à la labellisation. A noter que certains labels ont une offre freemium, qui permet d’obtenir des résultats globaux. Toutefois, l’intérêt d’une labellisation est avant tout d’analyser des résultats détaillés. Une souscription payante est à privilégier.

Comment communiquer sa démarche de labellisation en interne et en externe ?

 

Impliquer les salariés dans l’enquête

Pour obtenir un label RH, il faut solliciter ses salariés afin qu’ils répondent à une série de questions par thématique (culture d’entreprise, stratégie/vision de l’entreprise, management, gestion des carrières et compétences, rémunération, …). Il est essentiel que le plus grand nombre réponde à ce questionnaire pour obtenir un résultat le plus représentatif possible.

 

Communiquer en interne les résultats

A la clôture de l’enquête, les résultats doivent être communiqués à la direction générale puis à l’ensemble des salariés.

Ensuite, il est intéressant de communiquer les points forts des résultats en externe et ainsi promouvoir sa marque employeur par les données factuelles et « certifiées ».

 

Et après ?

L’intérêt d’une enquête RH est surtout d’analyser ses points forts et ses points à améliorer d’année en année. En mode participatif, il est pertinent de mettre en place des ateliers de réflexion RH pour travailler les axes d’améliorations en incluant des collaborateurs dans cette démarche. L’expérience salarié est primordiale pour répondre au mieux aux attentes. Composer un atelier avec un large éventail des métiers de l’entreprise pour une représentativité optimale.

 

Enfin, communiquer à l’ensemble du personnel les actions principales mises en place à l’issue de ces ateliers en précisant la méthode adoptée.